Le protocole pour réussir sa coloration de Gram

La coloration de Gram est un indispensable pour les passionés de microscopie, c’est l’une des technique les plus utilisées dans le domaine. Lorsqu’elle est combinée avec un microscope de qualité , elles sont parfois utilisées pour certaines études scientifiques et déterminer les stades de traitements des patients.
Si vous êtes novices et que vous souhaiter en savoir plus sur le microscope et son utilisation cet article du site Futura science pourra vous éclairer sur l'utilisation du microscope.

De quelle manière la coloration de Gram est employée en microbiologie ? 

La coloration de Gram a été Développée vers les années 1880, cette technique de coloration est devenue essentielle dans  les universités ainsi que dans les laboratoires pour analyser et classer de manière optimisée les agents pathogènes bactériens.

La coloration de Gram permet aussi aux professionnels de microbiologie d’approuver de manière rapide si un organisme bactérien répond à certaines catégories: 

- le Gram-positif (réponds à la coloration violette)
- le Gram-négatif (réponds à la coloration rose/rouge) 
- le Gram Organisme: variables/indéterminés. 
La coloration de Gram possède d’autres avantages, notamment celui de révéler la forme d'un organisme étudié. 

Cette technique a vraiment favorisé la rapidité des traitements médicaux. En effet, les micro-organismes bactériens sont très complexes a étudier, ils sont parfois inoffensifs mais dans la majorité des cas, nous rendent malades et sont parfois mortels. 

Ainsi, la coloration de Gram est un moyen efficace pour déterminer si oui ou non ses bactéries sont néfastes et si le médecin doit s’en occuper rapidement.

microscope observation coloration de gram

Guide pratique: comment réaliser une coloration de Gram ? 

Au premier abord, on pourrait penser que réaliser une coloration de Gram est chose compliquée, cependant cette préparation est en réalité simple et directe.

- N’oubliez pas de nettoyer votre lame à l’alcool dans un premier temps.

- Déposer une goutte d'H20 sur cette lame et sélectionner avec un cure-dent stérile les bactéries.

- La première étape est de réaliser un frottis de votre échantillon. Il faudra par la suite fixer à chaud le frottis sur votre lame. Attention, cette chaleur est essentielle, c’est elle qui évitera aux bactéries d’être rincées par la suite.

- Ensuite, le microbiologiste doit appliquer sa première coloration. Munissez vos de gants, car le colorant utilisé tache.

- Il faudra appliquer de petites gouttes de solution de violet de gentiane sur votre frottis réalisé précédemment. Attendre quelque temps pour que le colorant saisisse (60 secondes environ). Les bactéries présentes commenceront pendant ce temps de pause à absorber le cristal violet. Les bactéries que nous catégoriseront comme des Gram-positives absorberont la tache au sein de leurs parois.

-Par la suite, le microbiologiste rincera la lame avec de l'iode. L'iode est un liant, du colorant Crystal Violet et des cellules. Il faut attendre 60 secondes également pour que cet iode puisse faire effet. 
Procéder à la première étape de rinçage, de manière délicate et rapide, il faut faire couler l'H2O sur la lame au-dessus du frottis. Soyez délicat, car le frottis peut être affecté par ces étapes de rinçage.

bannière microscope binoculaire complet ergonomique

-Une fois avoir réalisé cela, il vous faudra passer à l’étape de la décoloration. Avec un alcool ou un acétone, il faudra appliquer ce décolorant sur votre frottis. Laisser l'alcool agir sur le frottis, et stopper cette décoloration lorsque la couleur violette s’efface. Ainsi, les bactéries qui ne contiennent pas de peptidoglycane se décolorent. Cela permettra alors à ces cellules d’être imbibées de la coloration finale.

- La tache finale de colorant (solution de safranine (rose)) est alors appliquée sur votre frottis avec un temps de pause de 60 secondes. Cette étape est essentielle, car elle permet de diviser les bactéries en tant que Bactéries Gram Positives ou Gram Négatives. 

-Observer au microscope (grossissement 400x ou au grossissement 1000x)

Ainsi, une coloration de Gram bien réalisée, peut permettre de déterminer si des bactéries sont présentes dans un échantillon et de déterminer de quelle manière traiter ses bactéries. 

colorant coloration de gram violet

Retour au blog