Insecte au microscope : préparation, observation et résultat

Insecte au microscope : préparation, observation et résultat

Le microscope est un appareil avec lequel il est possible d’observer en détail des échantillons qui sont extrêmement petits.  Le microscope est très utilisé dans le domaine de la science et de l’industrie. Notamment pour le contrôle de la qualité, l'observation en laboratoire... Mais il peut aussi très bien servir pour les amateurs, en observant des centaines de choses différentes, dont l’étude de l’anatomie ou la morphologie des insectes, même les plus petits.

insecte microscope

Différence entre microscope optique et microscope électronique

On peut trouver deux grandes familles de microscopes : les microscopes optiques et les microscopes électroniques. Le point qui diffère principalement les deux types est la manière dont l’échantillon à observer est traversé. C’est la préparation. Celle- ci permet de déterminer la qualité de l’image, notamment le grossissement, la couleur, noir et blanc, etc. 

  • Microscope optique : la préparation se pose sur une lamelle de verre. Elle est traversée par des rayons lumineux. On peut compter 200 nanomètres pour la résolution. Cela vous permet d’observer une cellule entière. Malheureusement, il y a une limite au niveau du grossissement. Ceci va alors rendre difficile l’observation en détail d’une cellule de moins de 200 nanomètres. 
  • Microscope électronique : si pour la préparation optique la préparation est traversée par des rayons lumineux, avec un microscope électronique, elle sera traversée par un faisceau d’électrons. Il n’y aura aucune limite pour le grossissement, mais l’image obtenue est en noir et blanc. Mais vous pouvez toujours ajouter les couleurs numériquement sur votre ordinateur après.

Pourquoi observer un insecte au microscope optique ?

On peut observer un insecte au microscope pour diverses raisons. Cela permet généralement de faire une identification de genre ou d’espèce. L’identification des insectes ou acariens repose sur des caractéristiques morphologiques, qui correspondent à chaque espèce. Cette identification se fait à l’aide d’une loupe binoculaire et un microscope. En général, ce sont les caractères externes qui sont étudiés. Pour une identification plus approfondie, on doit procéder à une dissection de l’insecte à observer. Si l’insecte est très petit, il va falloir le monter entre lame et lamelle. 

Nous vous expliquons en dessous plus en détail, mais si vous le souhaitez voici de manière très courte comment observer un insecte au microscope. Il faut commencer par prendre divers individus en bon état qui appartiennent à la même espèce. L’idéal est de choisir un insecte à l’âge adulte. L’étape qui suit consiste à monter les lames et les lamelles nécessaires. Pour la comparaison des organes homologues, et faire une distinction des stades, des castes et des sexes, vous pouvez toujours avoir recours à des ressources bibliographiques, ou si vous en avez un d’accessible, une collection de référence dédiée aux comparaisons. N’oubliez pas de toujours considérer les données biogéographiques et géologiques. 

Le microscope est un outil génial pour découvrir le monde qui nous entoure. Nos yeux ne sont malheureusement pas assez compétents pour saisir toutes les informations qui se trouvent à nos côtés de manière microscopique. Il est alors intéressant de prendre le temps, par curiosité ou pour la connaissance de connaître plus en détails les espèces vivantes qui nous entourent. Pour cela, il sera très intéressant de réaliser des observations d’insectes, petites espèces vivantes qui peuvent parfois être dangereuses et impressionnantes à observer. Mais quels sont les insectes les plus intéressants à observer au microscope et comment réaliser une observation de ceux-ci réellement qualitative.

Quels sont les meilleurs insectes à observer au microscope ?

Les insectes sont une espèce vivante très appréciable pour l’observation microscopique, en effet, ceux-ci sont parfois impressionnants de par leurs détails corporels comme les ailes, pattes ou yeux… Cependant certaines espèces sont à privilégier pour vos observations.

Les fourmis

Les fourmis sont une espèce d'insectes à privilégier en ce qui concerne l'observation au microscope. En effet, celles-ci sont inoffensives et sont souvent faciles à trouver à proximité de votre domicile. 

Nous vous prions de vous orienter vers la fourmi noire, la fourmi la plus connue en France. Vous pourrez différencier les fourmis noires ouvrières et reines de par leur taille. En effet, la fourmi noire reine va mesurer 15 mm alors que l’ouvrière 5 à 10 mm.

Les coléoptères

Ces insectes font partie des observations microscopiques les plus intéressantes à réaliser, ces bêtes se distinguent avec leurs élytres, des ailes antérieures rigides qui composent leur corps. En France il est compliqué de vous orienter vers une espèce en particulier car celles-ci sont très nombreuses en France.

Les blattes 

Avec sa taille de 2 à 9 cm, les blattes ou cafards sont une espèce d'insectes intéressante à observer à la loupe. Pour le reconnaître chercher un corps ovale mais aussi aplati, avec deux longues antennes. Il sera plus facile de trouver une blatte en soirée ou durant la nuit. Les pattes sont très intéressantes à observer.

Les abeilles, guêpes ou frelons 

Plus dangereuses, ces insectes sont piquants, et peuvent être dans certains cas de piqûre mortel comme c’est le cas du frelon. Ainsi si vous souhaitez observer l’un de ses insectes, il faudra être accompagné d’une personne majeure ou acheter des échantillons déjà prêts.

Les libellules

Les libellules sont souvent très appréciables à observer, le corps de celle-ci possède de jolies couleurs et pigment, ses yeux globuleux sont adorables. En France, vous trouverez des libellules autour des rivières, des fleuves ou des étangs.

Les hannetons 

Le hanneton est un insecte très poilu, son corps et sa tête sont très intéressants à observer au microscope. Ces deux antennes poilus sont très adorables et vous permettront de le différencier des scarabés lambdas. Vous pourrez les trouver en forêt ou sur votre pelouse.

Voila notre liste des insectes favoris à observer à la loupe ou au microscope bien sur il en existe beaucoup d’autres tels que les gendarmes, ou les coccinelles mais nous souhaitions vous élaborer une liste peu commune avec des insectes très intéressants à observer tant au niveau de leur corps que leur tête ou encore leurs pattes. Mais en terme général qu’elles sont les parties du corps d’un insecte intéressantes à observer ?

insecte au microscope

Quelles sont les parties du corps à observer sur un insecte ?

Nombreux sont les éléments intéressant à observer sur les insectes, en effet, ceux-ci regorgent de particularités physiques atypiques. Par exemple, leur pilosité est toute particulière, leurs yeux parfois globuleux ou plus nombreux peuvent être sympathiques à observer.

- les ailes: Les ailes des insectes sont parfois très intéressantes lors des observations. Parfois colorées, transparentes ou décorées de rainures, celles-ci vous passionnent.

-des larves d'insectes: Les larves d’insectes vous permettront d’observer une petite espèce vivante au stade d’évolution. Avec un grossissement suffisant vous pourrez apprécier la vie de cet éco-système.

-les pattes: Les pattes d’insectes souvent très poilus méritent d’être observées avec insistance. 

-la tête: La tête souvent recouverte de poils ou d’antennes, prenez du temps pour observer leur tête parfois étonnamment mignonne.

-les yeux: Les yeux globuleux et parfois nombreux, les yeux des insectes méritent une attention toute particulière.

-les poils: Les poils possèdent une différente utilité que ceux des humains, ces poils leurs servent à réaliser pour la plupart du transfert de pollen, ainsi vous pouvez vous amusez à repérer des restes de celui-ci.

Pour quel grossissement opter pour observer les insectes ? 

Les insectes ne sont pas forcément communs, leur taille et leur poids changent fondamentalement. Ainsi selon vos souhaits d’observation au microscope, il faudra utiliser différents grossissements pour différentes parties corporelles d’un insecte. 

Pour certains insectes tels que les blattes ou les libellules l’utilisation d’une loupe microscopique pourrait être suffisante. Cependant pour l’observation d’une fourmi ouvrière un microscope X40 est nécessaire pour entrevoir certains détails.

Pour observer les larves d’insectes ou certains poils, vous pourrez utiliser un grossissement plus important, tout dépendra de l’échantillon choisi.

Comment observer un insecte au microscope ?

Certaines personnes peuvent procéder à l’observation d’un insecte au microscope par obligation pour le travail. D’autres le font par passion, juste pour le plaisir. Sachez que l’observation d’un insecte au microscope est très intéressante de par les étapes, ainsi que toutes les techniques et les résultats passionnants qu’on peut découvrir.

Toutefois, la préparation des petits insectes est une opération extrêmement longue, assez difficile et très délicate. Préparer un insecte pour une observation au microscope, demande donc énormément de patience. Les objets qui sont destinés à être observés au microscope doivent être transparents et très minces.

Pour les insectes c’est une autre histoire. Ce sont des sujets en plus d’être petits, sont opaques. Il est donc nécessaire de passer par une étape qui consiste à les débarrasser de leurs substances internes. Il ne faut conserver que l’exosquelette chitineux. Généralement, ce dernier doit aussi passer par un traitement éclaircissant. Il est également nécessaire de réduire le plus possible, l’épaisseur de l’objet, pour qu’il puisse être bien adapté à un montage entre lame et lamelle.

Certes, il est possible de se contenter d’une observation temporaire. Mais, avec une bonne préparation, il ne restera plus grand-chose à faire pour que la préparation soit définitive. Cela est essentiel pour la conservation d’un long travail.  

La préparation comprend la séparation des parties (pattes, ailes, appendices, etc.), l’immersion dans une solution de soude caustique, transfert de la pièce dans un verre de montre, dépôt sur une lame porte- objet et contrôle au microscope. 

Qu’est-ce qu’on observe au microscope ?

Pour ne pas sortir du domaine de la microscopie, il est tout à fait possible d’observer un certain nombre de sujets en entier, à condition que ceux-ci ne dépassent pas les 2 mm. Cela est possible pour plusieurs types de petits acariens, de puces, des poux, tiques, thrips, araignées, aoûtats, et d’autres encore. Pour les insectes plus gros, on va découper les insectes en partie : pattes, articulations, antennes, cerques, etc. 

Quels sont les matériels nécessaires pour une observation d’insecte au microscope ?

Les matériels de base sont les boîtes, les flacons et les tubes. Les préparations pour observer un insecte au microscope demande un ensemble d’outils indispensables pour que cette manipulation délicate puisse bien se dérouler. Vous pouvez ainsi avoir besoin de fins ciseaux, d’aiguilles droites, d’un scalpel, d’une petite seringue hypodermique, de verres de montre, de lames, de lamelles, d’alcool à 90°, d’alcool chlorhydrique, de la glycérine, du xylène, et du formol. Pour le microscope, il faut une loupe sur pied, ainsi qu’une loupe binoculaire. Ce ne sont pas des matériels indispensables, mais ils vont vous aider à effectuer une observation plus confortable. 

Une loupe binoculaire pour une analyse d’insecte au microscope

Les microscopes binoculaires sont recommandés pour effectuer un insecte au microscope. Même les amateurs en termes de microscope n’auront aucun mal à le manipuler. Aussi, ce type de microscope est livré avec un manuel d’utilisation pour une utilisation facile et confortable. Pour ce qui est du résultat, certains microscopes affichent une image avec des couleurs, alors que d’autres non. Même sans couleur, le document obtenu est toujours bien lisible. Vous pouvez faire vos prises de vues en 24x36 (film noir et blanc, grain fin (32- 50 ISO). Sinon vous pouvez toujours utiliser de la couleur, si jamais, vous souhaitez obtenir des fonds colorés, lors de la polarisation par exemple. Les images obtenues seront plus attrayantes. 

Retour au blog