Comment faire une observation microscopique? (astuces pour débutants)

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour vous proposer un article principalement pour les amateurs et novices en microscopie. Vous pourrez y retrouver les bases pour réaliser et réussir son observation microscopique. Ainsi, nous vous rappellerons le fonctionnement du microscope en général, comment configurer sa diapositive ainsi que de comprendre quel grossissement utiliser. Ainsi avec ses infos pratiques vous deviendrez un véritable expert du microscope et vous pourrez observer vos diapositives sans aucun secret.

La nécessité d’identifier les pièces

Avant de commencer à utiliser un microscope , il est utile de connaitre à minima l’identification des composants du microscope. Votre observation microscopique en sera plus qualitative et plus rapide. Vous saurez vous familiariser suffisamment avec l'appareil et donc savoir prendre une direction. Il est parfois compliquer de comprendre le fonctionnement des microscopes, peut de personne osent rechercher des informations sur ces composants. Il est possible d’être intimidé par ce sujet, or se servir d’un microscope peut être un processus simple, il suffit d’identifier les pièces composant le microscope. Les microscopes fonctionnent en positionnant soigneusement les lentilles en verre et les miroirs. 

microscope débutant monoculaire observation

Les microscopes sont composés :

-d’un oculaire (ou deux si le microscope est binoculaire): c’est cette pièce qui permet de regarder votre diapositive à travers le microscope, cette pièce produit un grossissement initial. 

-d’un tube oculaire : c’est une pièce qui soutient l’oculaire.

-d’une vis micrométrique : c’est elle qui réalise la mise au point plus grossière de votre échantillon.

-une vis macrométrique : c’est elle qui réalise la mise au point finale et précise de votre échantillon.

-d’une tourelle:  c’est elle qui supporte les objectifs : elle est mobile pour pouvoir choisir l’objectif le plus adapté.

-de valets : ce sont eux qui permettent à la lame de rester en place et maintenu sur la platine.

-d’une platine : c’est elle qui soutient la lame.

-d’objectifs : ils permettent d’agrandir l’image de l’ échantillon via un zoom.

-d’un diaphragme : il peut contrôler la quantité de lumière sur l’objet. 

-parfois d'une lampe : permet d’éclairer l’échantillon.

composants microscope obsevation

Comment configurer votre diapositive ?

Le faire soi-même :

une fois les composants du microscope compris et intégrés, il s’agirait de passer à l’activité pratique. Installer une lame fait partit des étapes amusante de l’observation microscopique. Les lamelles préparées peuvent être un bon compris pour les débutants vous sera expliquer dans une prochaine sous partie.

Saisissez une lame, un échantillon, un compte-gouttes et une lamelle (lame de couverture). La lame doit être bien évidemment propre afin de pouvoir visualiser l'échantillon. Un chiffon spécial est nécessaire pour nettoyer le verre, car les serviettes en papier peuvent laisser des traces. 

Quand l'échantillon est au centre de la lame, il faudra déposer une goutte d'eau distillée dessus avant d'ajouter la lamelle. Cette eau distillée agit comme un liant, pour garder les lames collées. 

Une fois que la lame et la lamelle sont alignées, placer votre diapositive sous la scène du microscope. 

Ou l'utilisation de lames préparées :

Contrairement à vos lames de microscope vierges classiques , les lames de microscope préparées ont des échantillons préparés par des professionnels déjà placés entre le verre. Ils sont classés selon leur enseignement, soit sur la biologie, la pathologie, la zoologie ou encore l'anatomie.

Ainsi, vous pourrez directement plonger au cœur de votre expérience visuelle sans perte de temps ou difficulté d’utilisation.

image observation microscopique

Comment réaliser l’agrandissement de l'échantillon ? 


Dès lors que votre diapositive est fixée avec les clips, regarder  via l’oculaire et d'essayer de trouver l'échantillon en utilisant la lentille d'objectif avec le grossissement le plus faible. L’objectif le plus bas est toujours celui qui est le plus éloigné de la diapositive. IL faut donc toujours commencer avec cet objectif. Vous pourrez par la suite saisir le bouton de mise au point pour obtenir une observation la plus claire. Vous pouvez vous amuser à expérimenter différents grossissements et styles d'objectifs. 
Retour au blog