Comment calculer le grossissement d'un microscope ?

L'importance de connaître le grossissement d'un microscope

Qu'est ce que le grossissement d'un microscope ? C'est une question à laquelle beaucoup de gens ne connaissent pas la réponse, mais c'est une question très importante. Le grossissement d'un microscope fait simplement référence à la taille de l'image que le microscope peut produire. Il est important de connaître cette information car elle vous permet d'utiliser le monocle correctement pour chaque type de spécimen. Pour calculer le grossissement d'un microscope, vous devez connaître deux éléments : la distance focale et le grossissement de l'oculaire.

calculer grossissement microscope

Trouver le grossissement de votre microscope et connaître les valeurs

Il vous faut d'abord trouver le grossissement de votre monocle et les différentes valeurs que vous avez en votre position. Pour cela, regardez dans la notice et contactez votre fabriquant. Une fois que vous avez trouvé le grossissement, notez-le. Le zoom de l'oculaire est généralement inscrit sur l'oculaire lui-même ou dans le manuel. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez le calculer en divisant la longueur focale de l'oculaire par la longueur focale de l'objectif.

Il y a t-il des spécificités selon les différents fabriquant de microscopes ? Oui, il peut y avoir de légères variations entre les fabricants de monocles. Cependant, la méthode de calcul reste la même.

Maintenant que vous connaissez toutes ces informations, vous pouvez les rassembler pour calculer le zoom de votre monocle.

Savoir comment calculer le grossissement d'un microscope est important pour savoir comment utiliser correctement votre monocle pour chaque type de spécimen. En suivant ces étapes simples, vous serez en mesure de le faire !

Microscope pour etudiant

Comment calculer le grossissement de votre microscope ?

Maintenant que vous connaissez l'importance de connaître le zoom d'un microscope, nous allons vous apprendre à le calculer. Il s'agit d'un processus très simple qui ne nécessite aucune compétence mathématique.

En effet, pour calculer le zoom d'un monocle, divisez la distance entre les deux lentilles (en millimètres) par la distance entre l'objet et la lentille (en millimètres). Vous obtiendrez ainsi le grossissement de votre microscope.

Par exemple, si la distance entre les deux lentilles est de 10 mm et que la distance entre l'objet et la lentille est de 5 mm, le grossissement sera de 2 (10/5=2). Cela signifie que l'image sur votre écran est deux fois plus grande que l'objet lui-même.

L'utilisation est simplifié de nos jours, tout le monde a accès à un téléphone portable ou un ordinateur à côté et donc on peut faire ce calcul simple sur nos machines !

Explication des échelles de grossissement

Les échelles de grossissement sont trouvées généralement sur le côté du microscope. Ils répertorient une gamme de d'accroissement différents, chacun correspondant à une distance spécifique entre l'objet et l'objectif. Cette distance est exprimée en millimètres. Ainsi, si vous souhaitez utiliser un accroissement  qui ne figure pas sur l'échelle, il vous suffit de diviser la distance entre les deux lentilles par la distance entre l'objet et la lentille sur l'échelle pour connaître le grossissement que vous utilisez.

Par exemple, si vous souhaitez utiliser un grossissement de 5x mais qu'il n'est pas indiqué sur l'échelle de grossissement de votre monocle, divisez 10 mm (la distance entre les deux lentilles) par 2 mm (la distance entre l'objet et la lentille sur l'échelle).

La différence entre le grossissement et la puissance de grossissement

Il est important de noter la différence entre le grossissement et la puissance de accroissement  L'accroissement  est la taille de l'image sur l'écran, tandis que la puissance de grossissement est la taille de l'image par rapport à la taille de l'objet lui-même. Ainsi, si vous avez un oculaire 10x et un objectif 4x, votre grossissement sera de 40x (10x*4=40), mais votre pouvoir de grossissement ne sera que de 10x (la taille de l'image par rapport à la taille de l'objet).

Gardez à l'esprit que la plupart des microscopes optiques ne peuvent pas atteindre leurs accroissements théoriques. Cela est dû au fait qu'il existe toujours de légères variations entre les différents objectifs. De plus, lorsqu'on utilise un grossissement plus élevé, il est difficile de maintenir les spécimens dans un état d'équilibre

oculaire microscope

Savoir quel grossissement est nécessaire pour chaque entité

Il est très important de savoir quel type d'amplification pour chacune de vos expériences ! Vous ne voudriez pas utiliser une forte amplification sur une bactérie, car vous ne pourriez pas la voir très bien. Inversement, vous ne voudriez pas utiliser une faible amplification sur une cellule humaine, car vous ne pourriez voir aucun détail.

Le tableau suivant vous donnera une idée des amplifications nécessaires pour différents types de spécimens :

  • Bactéries 100x-1 000x
  • Cellules (humaines, végétales, etc.) 10x-400x
  • Champignons 50x-200x
  • Organites (dans les cellules) 5x-100x
  • Préparation de votre lamelle (par exemple, lamelle couvre-objet) 0,5x-4x

Contrôlez parfaitement votre microscope !

Maintenant que vous savez comment calculer le grossissement d'un microscope, vous pouvez l'utiliser à votre avantage afin d'obtenir des résultats précis lors de vos expériences. Différents grossissements sont nécessaires pour différents types de spécimens, alors assurez-vous de savoir quel amplification est approprié pour ce que vous étudiez ! De plus, gardez à l'esprit que la plupart des monocle optiques ne peuvent pas atteindre leurs amplification théoriques, donc soyez toujours prudent lorsque vous utilisez des amplification élevées. Bonne expérimentation ! :)

Mise au point du microscope avant de vous lancer

Mettre au point un microscope avant de commencer votre expérience est très important. Il faut donc s'assurer que la lunette est bien mis au point et que le bon grossissement est réglé. La mise au point de la lunette peut être un peu délicate, mais avec un peu de pratique, elle deviendra une seconde nature.

La première étape consiste à s'assurer que la platine est dans la bonne position. La platine est la plateforme sur laquelle repose l'échantillon. Elle doit se trouver au centre de votre écran de visualisation et vous pouvez l'ajuster en tournant les boutons situés de chaque côté du monocle. Une fois la platine en place, vous pouvez passer à la mise au point de la lunette.

Il y a généralement deux façons de faire la mise au point d'un monocle : en utilisant l'oculaire ou en utilisant la molette de réglage grossier.

Envie d'en apprendre plus sur comment utiliser votre microscope ? Nous vous conseillons cet article sur les bases du microscope.

Pour les utilisateurs de microscopes numériques

Tout est beaucoup plus simplifié et peut être même réglé à distance ! Le mieux est de mettre au point votre caméra / smartphone, puis de régler l'objectif principal (l'objectif qui grossit le spécimen).

Comme mentionné précédemment, les monocles optiques ne peuvent pas atteindre leurs grossissements théoriques. Cela s'explique par le fait qu'il existe toujours de légères variations entre les différents objectifs. C'est pourquoi l'utilisation de microscopes numériques est de plus en plus populaire ! Les lunettes numériques utilisent des caméras et combinent la lumière de plusieurs sources pour donner une vue plus détaillée que celle de leurs homologues optiques. Cependant, ils sont généralement un peu plus chers que les microscopes traditionnels.

En effet, certains objectifs ne peuvent pas atteindre leur grossissement maximal théorique : par exemple, les objectifs à immersion d'huile ne peuvent grossir les spécimens que de 1 000 fois et rarement plus de 2 000 fois !

Retour au blog